Pathologie de la Posture : La Fibromyalgie.
La fibromyalgie est une maladie créant d’importantes douleurs nomades, diffuses et d’intensité variable.
Elle touche 3,4 % de femme et 0,5 % d’hommes et son origine reste à ce jour inconnue (Ministre de la santé en juillet 2006) ce qui représente 2,4 millions de femmes et 400 000 hommes.

Depuis 2006, le ministre a commandé un rapport à l’Académie Nationale de Médecine qui déterminait deux axes de thérapie : Les troubles de
l’appareil locomoteur et les troubles somatoformes (psychiques).

Or, en Posturologie clinique, nous savons maintenant déterminer ces deux axes et aider avec efficacité au traitement dans le cadre de la prise en charge pluridisciplinaire.

Fibromyalgie et Posturologie.

Lorsque nous étudions les syndromes Fibromyalgiques, nous retrouvons des
douleurs d’origine posturale qui viennent s’ajouter aux douleurs de la fibromyalgie et qui touchent l’appareil crânio-mandibulaire (la mâchoire) la région scapulaire (les épaules) le rachis (le dos) ainsi que l’ensemble de l’appareil locomoteur (le bassin et les jambes) etc.

Le traitement de ces douleurs d’origine fonctionnelle et posturale par la Posturologie contribue à soulager les patients.

En traitant l’appareil locomoteur, le traitement postural sert également à augmenter le périmètre de marche qui est parfois restreint chez certains sujets fibromyalgiques.
Les Syndromes Fibromyalgiques.

Les douleurs, exprimées de façon identique par quasiment tous les patients, concernent dans la majorité des cas les femmes entre 30 et 50 ans, mais l’homme, l’enfant et l’adolescent peuvent également être atteints, par des douleurs musculaires et articulaires diffuses accompagnées :

- D’une
fatigue souvent intense,
- D’importants
troubles du sommeil,
- D’un contexte d’anxiété et de dépression.


La douleur, toujours nomade, diffuse et d’intensité variable, peut débuter au niveau du cou et des épaules, pour s’étendre ensuite au reste du corps, notamment, au dos, au thorax, aux bras, aux jambes et aux pieds, etc. 

Elle est permanente
mais aggravée par les efforts, le froid, l’humidité, les émotions, le manque de sommeil et s’accompagne de raideur matinale.

D’autres douleurs peuvent s’ajouter à l’ensemble permanent : douleurs diffuses - fatigue chronique - troubles du sommeil, comme :

- Douleurs articulaires;
- Colopathie fonctionnelle;
- Céphalée à type de migraine ou de céphalée de tension;
- Douleurs pelviennes (du bassin);
- Cystalgies à urines claires;
- Tension des mâchoires;
- Chute de tonus, baisse de tension et instabilité;
- Troubles cognitifs.



A côté des ces symptômes, nous trouvons également d’autres syndromes douloureux comme :

Le
syndrome de Reynaud, le syndrome de Gougerot Sjögren, le syndrome des jambes sans repos, le syndrome d’hypersensibilité à la douleur, etc.

Visualisation Graphique des Syndromes Fibromyalgiques.
Sujet fibromyalgique produisant une surface de 570 mm² (tracé jaune) soit 6 fois supérieure aux normes admises avec les yeux ouverts, située beaucoup trop en avant du référentiel de normalité matérialisé par le cercle rouge.
Sujet fibromyalgique produisant une surface de 2 878 mm² (tracé jaune) soit 13 fois supérieure aux normes admises avec les yeux fermés (démontrant par-là, l’importance de la manifestation de troubles anxieux).
Cliquer pour Agrandir
Documentation